Pourquoi une plaque d’immatriculation rouge ?

Tout comme une carte d’identité ou un nom chez un individu, la plaque d’immatriculation sert à identifier les véhicules. Elle existe en effet sous une variété de couleurs. Pendant que certaines sont en fond bleu ou vert, d’autres, par contre, sont au rouge. Quoi qu’il en soit, la couleur d’une plaque dépend du véhicule ainsi que de son utilisation. Alors, pourquoi une plaque d’immatriculation rouge ? Éléments de réponses dans cet article.

La plaque d’immatriculation rouge : la marque des véhicules TT

La plaque d’immatriculation rouge se retrouve très souvent sur des véhicules en transit. La plupart du temps, ces derniers sont neufs et achetés en France. Ils sont exclusivement destinés à l’exportation et ne sont soumis ni à la TVA ni aux exigences douanières. Ils sont plutôt en transit temporaire.

A voir aussi : Quel papier pour la vente d'un véhicule d'occasion ?

La plaque rouge : une plaque réservée aux non-résidents

Les voitures retrouvées le plus souvent avec une plaque d’immatriculation rouge sont entre autres des caravanes, des voitures de tourisme et les camping-cars. Cela étant, la plupart des propriétaires de ces voitures sont en grande partie des expatriés séjournant en France de façon temporaire. Il peut s’agir des vacanciers, des étudiants ou tout simplement des individus en mission temporaire sur le territoire. Il faut préciser que des détenteurs de la plaque rouge doivent avoir leur résidence principale hors de la France et de l’Union européenne.

Par ailleurs, lors d’un contrôle routier, le conducteur d’un véhicule doté d’une plaque rouge doit justifier son éligibilité. En effet, les documents à présenter varient selon le statut du conducteur. Par exemple, les étudiants doivent présenter une carte d’étudiant et les stagiaires, une attestation de stage. Les journalistes peuvent se munir de leur carte de presse et d’une carte d’accréditation attestée par le ministère des Affaires étrangères. À ces documents personnels doit obligatoirement s’ajouter une déclaration d’exportation attestant leur qualité.

A découvrir également : Comment faire pour ne pas payer une amende de stationnement ?

Comment immatriculer un véhicule en transit temporaire ?

Pour immatriculer un véhicule de transit temporaire, il faut se rendre dans un bureau de douane. Il vous sera remis un document 846B, ce qui vous permettra d’engager la procédure d’immatriculation auprès de la préfecture de votre choix. Lorsque cette dernière validera votre demande, vous pourrez entrer en possession de votre plaque. Il est possible que le concessionnaire se charge de ces démarches à votre place. Si cette option vous intéresse, il faudra donc la lui soumettre. Quoi qu’il en soit, vous recevrez votre plaque dans 20 jours en moyenne.

Quels critères pour bénéficier d’une plaque d’immatriculation rouge ?

Pour être éligible à une plaque d’immatriculation rouge, il faut :

  • Disposer d’un permis de conduire ayant au moins un an d’ancienneté ;
  • Être âgé de 21 ans au minimum ;
  • Résider en dehors de la France ou de l’Union européenne ;
  • Ne faire aucune activité lucrative durant son séjour en France ;
  • Détenir une preuve de présence temporaire en France.

à voir