Moto 125 combien de chevaux fiscaux ?

L’acquisition d’un engin à deux roues apporte beaucoup de joie, mais implique également des responsabilités administratives parfois. Alors, pour une moto 125 par exemple, vous devez apprendre les démarches à mener pour une acquisition légale. Vous devez aussi apprendre à calculer les charges financières administratives à supporter. Le principal élément pris en compte dans ces calculs est le nombre de chevaux fiscaux. Il peut varier d’une moto à une autre. Découvrez ici combien de chevaux fiscaux possède une moto 125.

La technique pour calculer le nombre de chevaux fiscaux

Le plus souvent, quand certaines personnes lisent l’expression « calculer », elles se forgent la mentalité de ne pas pouvoir aller au-delà. Eh bien, détrompez-vous. La technique pour calculer le nombre de chevaux fiscaux est très simple. Tout enfant à qui cette technique est bien expliquée réussirait très facilement son calcul. Vous n’avez donc nullement besoin d’être un génie pour réussir à calculer le nombre de chevaux fiscaux d’une moto. Pour y arriver, vous allez commencer par vous renseigner sur la cylindrée du moteur de la moto.

A découvrir également : Comment fonctionne la prime à la conversion ?

Sur le marché, vous rencontrez jusqu’à 15 différents types de cylindrées quand il est question de moto. La plus petite de la liste est la cylindrée 125 cc ou 125 cm3. Vous avez ensuite une augmentation progressive du nombre de cylindrées dans des proportions qui varient. À partir de 500 cc une constance de 125 cc naît dans l’augmentation du nombre de cylindrées jusqu’à 1750 cc. Les 5 premières cylindrées ont leur nombre de chevaux connus qui sont respectivement 1 CV, 2 CV, 3 CV, 4 CV et 5 CV.

Vous ferez donc le calcul, si votre moto n’est donc pas dans la liste des 5 premières cylindrées. Vous ajouterez un cheval fiscal à raison d’un surplus de 125 cc. Si vous détenez par exemple, une moto de 750 cc, vous faites la différence avec 500 cc. Vous obtenez 250 cc et vous le divisez par 125 cc et obtenez 2 comme résultat. Vous avez donc 2 chevaux fiscaux de plus que les 500 cc. Votre moto est donc de 7 chevaux fiscaux. La dénomination moto 125 vient du fait que ce type de moto possède 125 cylindrées. Heureusement pour vous, pas de tracasseries, vous avez d’office une moto à 1 cheval fiscal.

A découvrir également : Remplacement de pneus à domicile : l’essentiel à savoir

Lire sur la carte grise pour vérifier

La méthode du calcul est un recours auquel vous penserez quand vous n’avez pas encore votre carte grise. Elle trouve également son utilité quand vous devez procéder à une demande non directe. En effet, dans ce cas, vous aurez à préciser vous-même le nombre de chevaux fiscaux de votre engin. Mais si vous avez pu rentrer en possession plus tôt de votre carte grise, une simple lecture vous renseigne.

Sur le certificat de votre moto 125, vous verrez des cases à droite avec des noms. Juste en dessus de la case (U.1), vous verrez la case (P.6). Cette case renseigne sur la puissance de la moto qui est l’autre désignation de cheval fiscal. Pour une moto 125, vous devez lire le chiffre 1.

Le montant des charges pour une moto 125

Le nombre de chevaux fiscaux d’une moto sert principalement à calculer le montant de la taxe fiscale et la prime en assurance. Pour avoir votre immatriculation, vous payerez la taxe régionale et les autres frais indispensables qui sont pratiquement communs à tout conducteur. La particularité se trouve au niveau de la taxe régionale qui dépend étroitement du nombre de chevaux fiscaux de votre engin.

La taxe fiscale

Pour déterminer votre taxe régionale, vous multiplierez votre nombre de chevaux par la moitié du taux unitaire du cheval appliqué dans votre zone. Ce taux varie selon chaque milieu et connaît une réévaluation annuelle. Renseignez-vous auprès des institutions afin d’avoir le taux exact. Une recherche sur internet vers les publications récentes de sources fiables vous sera aussi d’une grande aide.

La prime d’assurance

Quant au calcul de la prime d’assurance, vous ne pouvez pas avoir le montant depuis chez vous. Souscrire une assurance quand vous avez une moto 125 est obligatoire, mais vous avez le choix sur le type d’assurance. Auprès des compagnies d’assurance, vous prendrez connaissance des différentes possibilités. Le montant de la prime varie d’une compagnie à une autre. Mais avec une moto 125, vous ne devez pas craindre une grosse prime.

Les compagnies d’assurance fixent généralement les primes en fonction du degré de risque qu’elles prennent en vous assurant. Le risque s’élève proportionnellement avec le nombre de chevaux fiscaux. Plus le nombre de chevaux de votre moto est grand, plus vous représentez un grand risque. Votre moto 125 a 1 cheval fiscal. Vous ne représentez pas un gros risque pour les compagnies d’assurance. Néanmoins, faites jouer la concurrence avant de choisir.

à voir