Qui verse la prime à la casse ?

Encore appelée prime à la conversion, la prime à la casse est une aide financière dont bénéficient les automobilistes lorsqu’ils se débarrassent de leurs vieux véhicules. Son objectif est de promouvoir l’achat de voitures plus respectueuses de l’environnement. Mais, vers qui pouvez-vous vous tourner pour en bénéficier ? Voici la réponse.

La prime à la casse est versée par l’ASP

La prime à la casse est un dispositif financier initié par l’État et financé à plus d’un milliard d’euros. Depuis le 1er janvier 2018, elle est destinée à tous les Français. Il s’agit donc d’une aide versée aux particuliers par le gouvernement par le biais de l’Agence de Service et de Paiement (ASP). De ce fait, pour en bénéficier, les automobilistes qui respectent les conditions requises doivent se tourner vers cette institution en faisant une demande en ligne sur le site dédié. Autrement, ils peuvent réclamer la prime auprès du concessionnaire ou de la société de leasing. La démarche à suivre varie en fonction de l’état du véhicule (neuf ou d’occasion).

A lire en complément : Comment fonctionne la prime à la conversion ?

Le montant de la prime à la casse

Pour être éligible à la prime à la conversion, la condition principale est de se débarrasser de son véhicule essence ou diesel. Il faut se procurer en échange une voiture à faible émission de CO2. Il est aussi nécessaire que le demandeur soit domicilié en France. À défaut de cela, il faut qu’il ait une entreprise sur le territoire français dans le cas d’un véhicule de société.

Concernant le montant de la prime, il peut être compris entre 100 et 5000 euros. Il dépend surtout du revenu fiscal de référence et du véhicule acheté ou loué. Mais, vous pouvez le cumuler avec le bonus écologique pour gagner jusqu’à 11000 euros. Pour connaitre avec exactitude la somme que vous pourrez toucher, vous pouvez vous servir de l’outil de simulation du ministère de la Transition écologique et solidaire.

A voir aussi : Quelle puissance de voiture pour un jeune conducteur ?

Par exemple, pour un véhicule neuf électrique qui émet moins de 20 g de CO2 par kilomètres, vous bénéficierez de 2500 euros comme prime à la casse. À cela s’ajoute le bonus écologique qui s’élève à 6000 euros.

Pour une voiture neuve hybride non rechargeable ou thermique, la prime à la conversion sera de 1000 euros pour les foyers assujettis à l’impôt. Dans le cas des familles non imposables, elle sera de 2000 euros. Pour un véhicule hybride rechargeable, le montant de l’aide sera de 1000 euros.

Si vous achetez ou louez un véhicule électrique neuf qui émet un volume de CO2 inférieur à 20 grammes par kilomètre, vous pouvez espérer toucher 5 000 euros comme prime à la casse. Avec le bonus écologique qui s’élève à 6000 euros, cette somme peut atteindre les 11 000 euros.

à voir