Où mettre l’assurance sur une trottinette électrique ?

assurance sur une trottinette électrique

Il est très bon de conduire une trottinette électrique en raison du confort que cela procure au conducteur. Cependant, vous avez l’obligation d’assurer cet engin de peur de vous retrouver dans les mailles des forces de l’ordre. Après les formalités remplies dans ce sens, c’est également capital de mettre l’assurance sur la trottinette électrique avant sa mise en circulation. Découvrez ici l’endroit où placer la vignette de la carte verte.

Mettre l’assurance sur le garde-boue de la trottinette

Vous possédez une trottinette électrique. C’est bien puisque cela vous procure plus de confort dans votre déplacement. Vous n’avez point besoin de carburant avant de profiter de ce beau moyen de transport. Cependant, certaines obligations vous attendent. Il s’agit essentiellement de mettre votre assurance sur votre trottinette.

A lire en complément : Comprendre les critères des assureurs pour le calcul de votre prime d'assurance auto

Cette vignette de la carte Green (verte) est mise sur l’engin de manière à être visible. Ainsi, vous avez la possibilité de la mettre sur le garde-boue de votre trottinette. En dehors de cet emplacement, vous pouvez également placer cette vignette dans un endroit dédié spécialement à un tel document (porte-vignette).

Vous avez la possibilité de disposer cet élément juridique au niveau de la colonne directionnelle. Au cas où vous accepteriez de mettre l’assurance dans une porte-vignette, vous devez vous assurer que toutes les données sont visibles. Là, aucune force de l’ordre ne pourra vous arrêter pour vous demander des explications quelconques.

Lire également : Les répercussions de la franchise sur le coût des primes d'assurance auto

Pourquoi mettre l’assurance sur une trottinette électrique ?

Le fait de mettre l’assurance sur une trottinette électrique relève d’une obligation juridique avant d’être un acte moral. Concernant le premier devoir, vous devez savoir que c’est la loi qui l’exige. En effet, la trottinette électrique est considérée comme étant un moyen de transport comme les autres.

Alors, l’article L 211-1 tiré du Code des assurances exige que cet engin électrique soit obligatoirement assuré. Cette disposition juridique est entrée en vigueur depuis le 23 octobre 2019. Alors, les skateboards électriques, les hoverboards ou les gyropodes doivent être assurés avant d’être mis sur la route.

C’est aussi capital de mettre l’assurance sur une trottinette électrique puisque cette vignette comporte des informations fiables. Lorsque vous la mettez sur votre véhicule, vous montrez que vous êtes un bon citoyen qui respecte la loi. Les informations contenues sur la vignette d’assurance trottinette électrique montrent par ricochet que cet engin n’est pas volé.

Comment mettre l’assurance sur une trottinette ?

assurance sur une trottinette électrique

Il existe plusieurs manières de mettre l’assurance sur une trottinette. Lorsque vous avez une idée sur ces différentes méthodes, c’est facile pour vous d’avoir toujours cette pièce sur votre véhicule de transport. Alors, vous avez la possibilité de coller la vignette de votre assurance à l’un des emplacements indiqués en haut.

Pour y arriver, choisissez une colle adhésive pouvant fixer solidement le papier de votre assurance contre le garde-boue de l’engin. Si vous pensez que cette option n’est pas optimale, alors fixez cette pièce sur votre trottinette avec un scotch puissant. Allez dans une boutique pour vous procurer facilement de cet élément.

Il est capital de mettre la vignette de sorte à la protéger contre l’eau de pluie et celle de lavage. En effet, lorsque vous ne protégez pas la vignette de votre assurance trottinette électrique, vous risquerez de perdre les informations qui s’y trouvent. Là, rien ne montre que vous êtes assurés ou pas.

Y a-t-il des risques de rouler une trottinette sans assurance ?

Il y a de sérieux risques quand vous roulez une trottinette électrique sans aucune assurance. Cela suppose que vous n’avez jamais assuré votre moyen de déplacement changeable. Autrement dit, vous êtes en train de commettre une véritable infraction. Les risques que vous encourrez génèrent d’importantes amendes souvent très onéreuses.

Ainsi, lors d’un contrôle des forces de l’ordre, vous pouvez risquer la confiscation de votre engin électrique. Les agents de sécurité routière peuvent vous interdire la conduite de certains véhicules pendant un long moment. Vous pouvez être amené à payer une amende qui peut toucher la somme de 3750 €.

La peine de jours-amendes et celle vous obligeant à des travaux d’intérêt général sont également des risques liés à la conduite d’une trottinette sans assurance. C’est possible que vous soyez confondus à un voleur.

Les différentes options d’assurances pour une trottinette électrique

Vous devez souscrire à une assurance pour votre trottinette électrique. Toutefois, il n’est pas toujours évident de trouver la meilleure option d’assurance qui convient à vos besoins et votre budget.

Il existe différentes options d’assurances sur le marché. La première option est l’assurance responsabilité civile. Cette assurance vous garantit en cas de dommages causés par un tiers ou des dégâts corporels infligés à un piéton suite à une collision avec votre engin.

Les compagnies d’assurance proposent aussi une couverture contre les vols et les dommages matériels qui sont souvent inclus dans l’option tous risques. Effectivement, cette dernière offre une meilleure protection que la simple formule responsabilité civile.

Certains assureurs proposent des solutions plus personnalisées selon vos besoins spécifiques. Vous pouvez opter pour des assurances supplémentaires telles que l’indemnisation en cas de vol avec effraction, la prise en charge des frais médicaux ou encore le remboursement du coût total de votre engin si celui-ci a été gravement endommagé lors d’un accident.

Avant toute signature de contrat auprès d’une compagnie spécialisée dans ce genre d’offres, pensez bien entendu à comparer toutes les différentes offres qui sont disponibles. Les sites comparateurs peuvent être très utiles afin d’avoir accès aux meilleures offres du marché ainsi qu’à leurs tarifs respectifs.

Ne prenez aucun risque et veillez toujours à assurer votre trottinette électrique avant de prendre la route.

Les conséquences légales en cas d’accident sans assurance sur sa trottinette électrique

Si vous roulez sans assurance sur votre trottinette électrique, vous risquez de graves conséquences légales.

Effectivement, selon l’article L211-1 du Code des assurances, tout conducteur doit souscrire une assurance pour couvrir sa responsabilité civile en cas d’accident. Cette règle s’applique aussi aux utilisateurs de trottinettes électriques, qui peuvent causer des dommages corporels ou matériels à autrui lorsqu’ils roulent sur la voie publique.

Si vous êtes contrôlé et que vous ne pouvez pas justifier d’une assurance valide pour votre engin, le montant de l’amende peut atteindre les 3 750 euros. Vous risquez aussi une suspension de permis allant jusqu’à trois ans si un accident survient et que vous n’êtes pas assuré.

Dans le pire des cas, si un accident grave se produit avec des blessures ou un décès résultant d’un défaut d’assurance sur votre trottinette électrique, vous devez bien réfléchir avant de prendre le volant sans être assuré. Si jamais vous avez omis cette étape administrative importante et qu’il est trop tard pour y remédier immédiatement, évitez au moins les zones très fréquentées par les piétons afin de limiter au maximum tout incident susceptible d’avoir lieu.

Nous ne pouvons qu’appeler tous nos lecteurs à prendre toutes leurs précautions concernant leur sécurité mais aussi celle des autres usagers en souscrivant une assurance pour leur trottinette électrique. Les avantages d’une telle démarche sont nombreux, et les conséquences en cas de défaut d’assurance peuvent être catastrophiques.

à voir