Quel permis pour conduire un scooter électrique ?

En réalité, les scooters électriques se révèlent plus écologiques, économiques puis rapides. En milieu urbain, ce nouveau mode de mobilité se courtise de plus en plus. Parce qu’il permet de mieux s’extirper du flux de voitures. Mis à part ceci, il favorise à un affranchissement plus aisé des embouteillages présents sur la route. Pourtant, pour conduire ces scooters électriques, il vous faut un permis de conduire ? Alors, lequel ? Découvrez les permis de conduire qui permettent de rouler les scooters électriques au travers de cet article !

Scooter électrique : quels sont les différents permis pour sa conduite ?

La  loi s’appuie sur le couple du moteur qui s’exprime en kilowatts (kW).

Lire également : Quel scooter 125 de 2020 choisir ?

À cet effet, il existe de nombreuses catégories de permis. De ce fait, les propriétaires des scooters doivent avoir un permis de conduire adapté à la puissance de sa voiture.

Permis AM

Le scooter électrique de moins de 4 kW équivalent de 50 centimètres cube bridé à une vitesse maximale de 45 Km / h. A minima, il faut avoir 14 ans. Celui-ci s’acquiert suite à une formation spécifique de huit heures délivrée en auto-école. Obtenir le code de la route ne paraît pas obligatoire pour un titulaire du permis AM.

A lire également : Comment avoir un permis 50cc ?

Permis A 1

Ce permis équivaut à un scooter ou une moto électrique de moins de 11 kW. Son acquisition provient de la combinaison du permis B et de la formation spécifique de 7 h de conduite dans une moto école. Il faut posséder a minima 16 ans.

Permis A

Celui-ci permet de rouler avec tous les types de scooters électriques. Peu importe la puissance. Il s’acquiert avec le permis A 2 déjà en poche. Depuis au moins 2 ans puis une formation spécifique de 7 heures.

Scooter électrique : la réglementation pour le conduire

Le conducteur du scooter électrique est soumis à plusieurs obligations, surtout au niveau des équipements. Il y a le port de casque qui répond aux normes en vigueur, le port des gants qui répond aussi aux exigences des normes CE.

En ce qui concerne le port de casque, non seulement il est obligatoire, le casque version modulable ou intégrale est préférable. Parce qu’il est plus sécurisant que le casque version jet. Et ce, dans le but de rouler sur un scooter électrique en toute sécurité.

En outre, il convient de retenir que le scooter électrique ne se base pas sur la cylindrée. Tout comme le scooter thermique dans le but de déterminer la puissance du deux-roues. En fait, parler du centimètre cube n’aurait aucun sens.

à voir