Guide exhaustif pour comprendre et réparer un pneu à plat

Bien au-delà de faire rouler votre auto, les pneus tiennent un rôle fondamental dans la sécurité routière. A la différence des ceintures de sécurité, des rétroviseurs ou des airbags, il s’agit du seul organe de liaison entre le véhicule et la route. Ils méritent, par conséquent, un soin particulier afin d’assurer une conduite sécurisée. Cela dit, un pneu à plat peut survenir à tout moment. Cette situation, en plus de générer des problèmes, peut s’avérer être dangereuse. Mais quelles sont les raisons d’un pneu à plat et comment y remédier ? Cet article vous dit tout.

Les causes courantes d’un pneu à plat

Le pneu à plat se caractérise par la perte de tout ou d’une partie de sa pression. Lorsque la situation apparaît, la direction peut être lente, la voiture peut avoir tendance à dévier d’un côté, un bruit étrange peut résonner et le témoin de pression de pneus s’allume sur le tableau de bord. Bien que cela puisse paraître anodin et que souvent, on a tendance à vouloir continuer la route, il est important de noter que rouler avec un pneu à plat est très dangereux. Vous pouvez lire sur ce site https://www.downshift.fr/pourquoi-est-il-dangereux-de-rouler-avec-un-pneu-a-plat/ les dangers que cette diminution de la pression  des pneus représente. 

Lire également : Comment économiser du carburant lors de vos trajets ?

Généralement, voici les causes les plus courantes d’un pneu à plat.

La crevaison

Voici la cause la plus fréquente de la perforation d’un pneu. Dû à des objets pointus et tranchants tels que les clous, les éclats de verre ou les vis qui s’incrustent dans sa gomme, le pneu crève et perd rapidement de l’air.

A voir aussi : Les 7 meilleures voitures hybrides 7 places pour les familles nombreuses

L’usure des pneus

L’usure des pneus peut aussi être à l’origine du sous-gonflage ou du sur-gonflage de ces derniers. Lorsque les roues sont usées, elles sont plus sensibles aux débris routiers et donc plus susceptibles de se dégonfler.

La valve défectueuse 

La valve d’un pneu peut aussi être défectueuse ou endommagée avec le temps, ce qui peut laisser l’air s’échapper lentement et provoquer un sous-gonflage.

Dommages aux flancs

A cause des différents chocs sur la route, une perforation, un dommage ou une déchirure peut également survenir sur les flancs des pneus, ce qui provoque des fuites d’airs et les rendent à plats.

Problèmes à la jante

Le sous-gonflage d’un pneu peut aussi être dû à une fuite au niveau de la jante de la roue, qui peut être induite par une corrosion ou un dommage.

Comment réparer un pneu à plat ?

La solution prisée pour réparer un pneu qui se dégonfle diffère en fonction des causes de la fuite d’air. En fonction des cas, changer les pneus n’est pas toujours l’alternative ultime. Voici comment remédier à un pneu à plat.

Une réparation temporaire

Si un pneu est endommagé par un objet pointu dans sa gomme, par exemple, et que la taille de la perforation est petite, il n’est pas nécessaire de le remplacer dans l’immédiat. Des solutions temporaires comme une bombe anti-crevaison ou un kit de réparation feront l’affaire. Néanmoins, ces alternatives ne doivent pas être permanentes. Elles pourront certes conduire jusqu’à la destination prévue, mais exposeront toujours la roue à de possibles crevaisons vu que celle-ci est beaucoup plus fragile.

Le remplacement du pneu

Si le pneu est usé ou gravement endommagé, que la perforation provient des flancs ou que la perforation est conséquente, (plus de 6mm de diamètre), la seule option fiable est de le remplacer.

Faire appel à un professionnel

Lorsqu’un pneu est crevé en route, il est fortement conseillé de ne pas rouler avec. A la place, il est important de faire appel à un professionnel. En effet, un mécanicien qualifié pourra examiner l’état du pneu dégonflé, effectuer les réparations si cela est encore possible ou bien recommander un remplacement.

Quelques conseils pour prévenir une telle situation

Avec les bons réflexes et une inspection régulière de l’état des pneus, il est parfaitement possible de prévenir leurs crevaisons. Voici notamment ce qu’il faut faire.

Vérification de la pression 

Pour éviter qu’un pneu se dégonfle lentement, il est nécessaire de vérifier régulièrement leur pression. Pour cela vous pouvez utiliser une jauge numérique de pression, un compresseur portatif ou un manomètre. Une pression suffisante minimisera les risques de crevaison tout en optimisant la durabilité des pneus. Et pour maintenir la pression correcte, la vérification et l’entretien des valves est tout aussi importante. 

Une inspection régulière

Une inspection régulière des pneus demeure aussi indispensable afin d’éviter les éventuels sous-gonflages. Il faut contrôler les potentielles déchirures, dommages ou usures au niveau de la jante, des flancs et de la gomme. Il faut également s’assurer qu’aucun objet tranchant ne s’incruste dans la bande de roulement.

Le bon choix des pneus

Choisir des pneus haut de gamme et adaptés à son type de véhicule est également essentiel. Ces derniers auront plus de capacités à résister aux débris routiers, donc ne seront pas facilement susceptibles aux crevaisons. D’ailleurs aujourd’hui, différentes industries ont créé des pneus anti-crevaisons. Ces derniers sont conçus pour pouvoir continuer à rouler même s’ils sont dégonflés.

à voir