Comment payer le covoiturage ?

Le covoiturage est une nouvelle façon de voyager qui plaît à tous. Il permet de réduire les embouteillages et crée une expérience sociale totalement enrichissante. Cette pratique est aussi économique. Comment payer un service de covoiturage ? Pour le savoir, lisez ce qui suit.

Les facteurs entrant dans le calcul du coût du covoiturage

Le coût du trajet sera équitablement réparti entre tous les passagers du véhicule y compris le conducteur. Pour calculer le coût du covoiturage, vous devez savoir qu’il existe les frais directs et des frais indirects.

A lire en complément : Quel est le meilleur GPS pour voiture ?

Les frais directs

Les frais directs prennent en compte le carburant utilisé au cours du voyage. Si le trajet compte un péage, les frais payés à ce péage sont aussi considérés. Il est aussi possible que des arrêts aient été observés au cours du voyage. En cas de frais de stationnement, vous devez les ajouter au coût total du covoiturage.

Le covoiturage a aussi permis la création de plateformes d’intermédiation entre les conducteurs et les passagers. Ces plateformes demandent des frais d’utilisations qui doivent aussi être intégrés dans le calcul du coût du voyage. L’ensemble de ces frais rentre dans le calcul.

A lire également : Comment réserver un covoiturage ?

Les frais indirects

Il est possible de considérer les frais indirects liés au covoiturage lorsque le covoiturage est permanent. Ces frais n’entrent pas directement en ligne de compte du voyage, mais concernent l’entretien du moyen de transport.

Au nombre des frais indirects, vous avez le coût de l’assurance automobile. Vous avez aussi les frais d’usage du véhicule. Ces frais d’usage prennent en compte l’entretien du véhicule, l’usure ou l’amortissement, l’entretien des pneus ainsi que les potentielles réparations.

Méthode de calcul simple du covoiturage

Cette méthode prend en compte le partage équitable des frais directs liés au covoiturage. Le partage équitable consiste à diviser les frais de covoiturage entre tous les passagers y compris le conducteur. Dans le cas d’un covoiturage ponctuel, il serait difficile de tenir compte des frais indirects.

Vous devez évaluer la carburation utilisée pour le covoiturage. Pour cela, vous allez multiplier la consommation de votre voiture par le prix au litre du carburant puis par la distance parcourue.

Comme exemple, vous avez un véhicule qui consomme 5 litres en 100 kilomètres alors que le litre d’essence est à 1,5 euro. Pour un covoiturage de 200 km, les frais de carburation feront (5*1,5*200) /100. Le calcul donnera 15 euros comme frais de carburation.

En l’absence de péage et de stationnement, la carburation sera le seul montant à diviser par le nombre d’occupants dans le véhicule.

à voir